En passant par le Landsberg

L’autre jour, au gré de mes déambulations à travers la forêt entre Saint-Nabor et Heiligenstein, j’arrivai à la maison forestière Urlosenholz puis à Truttenhausen et je décidai là finalement de choisir le Château du Landsberg comme destination principale de ma randonnée.

C’est donc après avoir gravi pendant plus d’une demi-heure des sentiers plus escarpés les uns que les autres, que j’arrivai enfin au sommet de mon expédition à 580 m d’altitude et depuis la prairie, le château, majestueux, se dressait dans toute sa splendeur d’autrefois, malgré ses ruines çà et là.

Je me mis donc à escarper la petite butte menant à une entrée latérale de l’édifice et je visitai de fond en comble tous les moindres recoins de ce château maintenant en ruines, érigé par Conrad de Landsberg entre 1197 et 1200 pour assurer la défense des abbayes de Hohenbourg, de Niedermunster et d’Andlau.

Après environ deux heures de visite, je me décidai enfin à quitter ces lieux chargés d’histoire moyenâgeuse et je salue encore ici le sympathique groupe de randonneurs croisé au pied du château.

Pour le retour, mon esprit vagabond m’incitait à opter pour un autre itinéraire que pour l’aller. C’est ainsi que j’empruntai le chemin forestier menant à l’Ameisenberg pour un retour via le Saint-Jacques.

Une pensée pour toi Joseph !

Michèle Kaehlin  

randonneurs.saint.nabor@gmail.com

Imprimer cet article

Cliquer ici pour voir toutes les photos

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire